Allemagne : l'ex-président catalan Carles Puigdemont a été interpellé

Des milliers de personnes ont manifesté, hier, à Barcelone après l'arrestation de Carles Puigdemont. L'ancien président catalan était sous le coup d'un mandat d'arrêt européen lancé par l'Espagne.
Par Ralph Bechani - NP
Publié le 26 mars 2018 à 7:11 Modifié le 27 mars 2018 à 7:22

Partager Facebook Twitter

 

Carles Puigdemont, sous le coup d'un mandat d'arrêt européen lancé par l'Espagne, a été interpellé, hier matin, par la police allemande à la frontière avec le Danemark. Il doit être présenté au parquet dès ce lundi. Selon l'agence de presse allemande DPA, il est actuellement en détention à la prison de Neumünster.

Au total, la justice espagnole avait émis vendredi un mandat d'arrêt européen contre Carles Puigdemont et cinq autres dirigeants séparatistes catalans. Tous ont joué un rôle dans l'organisation d'un référendum d'autodétermination, jugé illégal.

Au moment de son arrestation, l'ancien chef de fil de l'exécutif catalan venait de quitter la Finlande pour se rendre à Bruxelles. C'est là qu'il est réfugié, en Belgique, depuis fin octobre 2017, après l’auto-proclamation de l'indépendance par le Parlement catalan et la mise sous tutelle de la région par le pouvoir central à Madrid.

Des milliers de personnes défilent 

Dans les faits, en Espagne, il risque une peine pouvant aller jusqu'à 25 ans de prison pour "rébellion" et "sédition".

Rapidement, après l'annonce de son arrestation, et à l'appel d'associations indépendantistes, plusieurs dizaines de milliers de Catalans ont manifesté ce dimanche après-midi dans les rues de Barcelone. Tous demandent la libération de Carles Puigdemont et des autres dirigeants séparatistes catalans actuellement emprisonnés. 

Il y a eu des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre, puis des interpellations et plusieurs dizaines de blessés, dont des policiers.

DERNIÈRE MINUTE 

La détention de l'ancien président de la Catalogne Carles Puigdemont a été prolongée, hier, après son arrestation outre-Rhin, dimanche matin, à la frontière avec le Danemark. La justice allemande va étudier la demande d'extradition de l'Espagne, qui avait émis un mandat d'arrêt.

Newest

Ralph Bechani

Journaliste


2018 © NP | Crédit photo : ANDREU DALMAU / EPA / Newscom / MaxPPP



Suivez-nous

  ico twit ico face Google LogoLinkedin



Podcasts

Podcasts


Le Fil Info


Photos

Maxppp


Newsletter


Web & Mobile

StudioNewsTransparent