Brésil : la Cour suprême donne son feu vert à l'incarcération de Lula

L'ex-président pourrait se retrouver derrière les barreaux. Hier, la Cour suprême a rejeté un recours censé lui éviter la prison, à six mois de la présidentielle pour laquelle il est donné favori.
Par Ralph Bechani - NP
Publié le 5 avril 2018 à 7:10 Modifié le 8 avril 2018 à 9:53

Partager Facebook Twitter

 

L'ancien Président brésilien, entre 2003 et 2010, pourrait bientôt se retrouver derrière les barreaux. Cette nuit, la Cour suprême a rejeté un recours censé lui éviter la prison, à six mois de la présidentielle pour laquelle il est donné favori. 

C'est le Tribunal suprême brésilien qui a jugé que l'ex-président de gauche devait commencer à purger sa peine de prison à laquelle il a été condamné; 12 ans de prison pour avoir reçu un luxueux appartement de la part d'une entreprise, en échange de faveurs dans l'obtention de marchés publics. 

Dans les faits, Lula a été condamné en juillet 2017 pour avoir accepté la somme 3,7 millions de reals, soit environ 950 000 euros, de la part de l'entreprise OAS. En échange, la société attendait une intervention de l'ancien Président pour l'attribution de contrats avec la compagnie pétrolière publique Petrobras.

Le Tribunal a ainsi rejeté sa demande d'un maintien en liberté. La décision a été prise par six voix contre cinq, alors que six autres procès pour corruption dans lesquels il est cité sont en cours.

Entre temps, Lula est en tête des sondages pour l'élection présidentielle. En novembre prochain, les Brésiliens sont appelés à élire le successeur de Michel Temer. 

Poussée de l’extrême droite 

C'est dans ce contexte que le candidat de l’extrême droite, Jair Bolsonaro, deuxième dans les intentions de vote, semble bien placé pour créer la surprise. Il s'agit d'un ancien militaire aux idées clairement radicales.

Comme en France, et dans de nombreux pays en Europe et à travers le monde, il semble profiter du sentiment de ras-le-bol des populations sur fond de scandales de corruption au sein de l'échiquier politique.

DERNIÈRE MINUTE 

Un juge brésilien, Sergio Moro, a émis ce jeudi 5 avril 2018 un mandat de dépôt contre l'ex-président Lula. Il a ainsi 24 heures pour se présenter aux autorités et purger sa peine de 12 ans et un mois de prison pour corruption. 

Dimanche 8 avril 2018 - Lula est en prison. L'ancien président s'est présenté, hier soir, à la police brésilienne dans le cadre d'un mandat de dépôt émis par la justice. Âgé de 72 ans, il a été placé en détention dans une prison de Curitiba, au sud du pays.

Newest

Ralph Bechani

Journaliste


2018 © NP | Crédit photo : ANTONIO LACERDA / EPA / Newscom / MaxPPP



Suivez-nous

  ico twit ico face Google LogoLinkedin



Podcasts

Podcasts


Le Fil Info


Photos

Maxppp


Newsletter


Web & Mobile

StudioNewsTransparent