Algérie : 257 morts dans le crash d'un avion militaire près d'Alger

Un deuil national de trois jours a été décrété, hier, en Algérie, après le crash d'un avion militaire qui a provoqué la mort de 257 personnes ce mercredi matin. Une enquête a été ouverte.
Par Ralph Bechani - NP
Publié le 12 avril 2018 à 7:17 Modifié le 12 avril 2018 à 7:32

Partager Facebook Twitter

 

Le pays est sous le choc après l'annonce, hier, du crash d'un avion militaire près de la base aérienne de Boufarik, dans les environs d'Alger. Le bilan est lourd: 257 morts alors que la plupart des victimes sont des militaires.

Ce mercredi, un deuil national de trois jours a été décrété en Algérie. 

Selon le ministère algérien de la Défense, dix membres d'équipage et des civils, dont des réfugiés du Sahara occidental, ont également trouvé la mort. Plusieurs "rescapés" ont été évacués vers un hôpital militaire.

L'avion avait décollé mercredi matin vers 08h00 heures locales à destination de Tindouf, à la frontière du pays et du Sahara occidental. Il s'est écrasé peu après son décollage dans le "périmètre de l'aérodrome militaire", d'après les précisions du ministère de la Défense. 

C'est le pire accident dans l’histoire de l'aviation algérienne. En février 2014, un appareil de l'armée de l'air s'était écrasé dans l'est du pays: 77 personnes avaient été tuées.

Une enquête a été ouverte pour tenter de comprendre les raisons de ce nouveau drame. Sur place, de nombreux enquêteurs et experts de l'aéronautique notamment recueillent des informations et les premiers indices.

Newest

Ralph Bechani

Journaliste


2018 © NP | Crédit photo : STR / EPA / Newscom / MaxPPP



Suivez-nous

  ico twit ico face Google LogoLinkedin



Podcasts

Podcasts


Le Fil Info


Photos

Maxppp


Newsletter


Web & Mobile

StudioNewsTransparent