Budget 2019 : le gouvernement dévoile son projet de loi de finances

Le projet de loi de finances est présenté, aujourd’hui, en Conseil des ministres, puis à l'Assemblée. Le gouvernement prévoit près de 6 milliards d'euros de baisse d'impôts pour les ménages.
Par Ralph Bechani - NP
Publié le 24 septembre 2018 à 6:55 Modifié le 23 octobre 2018 à 7:51

Partager Facebook Twitter

 

Le projet de loi de finances est dévoilé aujourd'hui. Le gouvernement prévoit près de six milliards d'euros de baisse d'impôts pour les ménages. Il s'agit de la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des Français, de celle des cotisations salariales pour les actifs, du coup de pouce autour de la CSG pour 300 000 retraités, et de l'exonération de cotisation sur les heures supplémentaires.

En revanche, dans ce budget 2019, il y a aussi l'augmentation des taxes sur l'énergie, environ 1,9 milliard d'euros, celles sur les cigarettes, et la baisse du crédit d'impôt sur la transition écologique.

Il faut rappeler que le gouvernement français a revu ses prévisions de croissance à la baisse, à 1,7%. Cette année 2018 est mauvaise sur le front de la consommation, notamment, tandis que le chômage n'a pas trouvé son rythme de baisse espéré. Clairement, tous les effets de l'état de grâce d'Emmanuel Macron depuis mai 2017 ont été balayé d'une main sur l'autel de l'inflation.

Désormais, le gouvernement a besoin plus que jamais de convaincre les Français que sa politique économique et sociale va profiter à leur pouvoir d'achats, et rapidement.

Des sondages en baisse

Le prélèvement à la source dès janvier 2019, et le décalage avec les baisses d'impôts de ce deuxième budget du quinquennat sont autant de sources d’inquiétudes pour l'exécutif qui joue gros en cette rentrée, alors que les réformes de la santé, du chômage, de la retraite, ainsi que le plan pauvreté entre autres, nécessitent du temps avant que les ménages français ne ressentent dans les faits un changement en leur faveur.

Une situation d'autant plus alarmante qu'entre temps Emmanuel Macron est en chute libre dans l'opinion. Le président de la république perd encore cinq points de popularité dans le dernier baromètre mensuel de l'Ifop pour le Journal du dimanche. Seules 29% des personnes interrogées se disent satisfaites du chef de l'Etat, contre 34% à la fin du mois d'août et 39% il y a deux mois.

Le Premier ministre Edouard Philippe perd, lui, six points avec désormais 34% d'opinions favorables. 

Newest

Ralph Bechani

Journaliste


2018 © NP | Crédit photo : CHRISTOPHE PETIT TESSON / EFE / Newscom / MaxPPP



Suivez-nous

  ico twit ico face Linkedin YouTube



Podcasts

Podcasts


Le Fil Info


Photos

Maxppp


Newsletter


Web & Mobile

Bigstakes