Newestpress Newestpost Studio News Studio Live

Mon compte

Newsletters

Crédit photo : NP/Newestpress/Nasa - Image d'illustration du centre de contrôle de la Nasa, Space Administration, à Houston, au Texas

Actualité / Sciences

Artémis : une panne de communication entre Orion et la Terre

Après deux tentatives ratées cet été, la Nasa a finalement lancé sa méga-fusée SLS, dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 novembre 2022, depuis la Floride, aux Etats-Unis. Un vol-test inhabité vers la Lune qui doit ouvrir la voie à un voyage vers la planète Mars.

Grosse frayeur, mercredi 23 novembre 2022, quand la communication entre la capsule Orion et la Terre a été coupée quelques instants. Vers 7 heures, heure française, les scientifiques de la Nasa chargés de contrôler le vol du vaisseau vers la Lune, ont perdu le contact durant 47 minutes.


Selon l'agence américaine, "l’équipe a résolu le problème et Orion reste dans une configuration stable". Selon toute vraisemblance, la suite de la mission de la capsule n’est pas remise en cause. C'est d'ailleurs la première du programme Artémis, qui doit permettre de ramener un jour un homme sur la Lune, puis vers Mars.


Au total, Artémis regroupe trois missions pilotées par la Nasa, avec comme objectif de faire atterrir des astronautes sur la Lune d’ici à 2027. Puis, de préparer le terrain pour une probable exploitation de la Lune grâce à l'installation d'une station lunaire à l'image de l'ISS (Station Spatiale Internationale).


Plus tard, la Nasa espère ainsi avoir les moyens techniques de programmer une mission vers Mars. En revanche, il faudra attendre plusieurs années avant de voir un Homme marcher sur la "planète rouge". D'ici là, l'agence américaine prépare les missions Artémis II et III.

Publié le 26/11/2022 à 00:02
Ralph Bechani

Publié le

26/11/2022 à 00:02

Mis à jour le

26/11/2022 à 00:04

Par

Newestpress

Journaliste

Ralph Bechani

Article suivant

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager par mail